Domaine Gourmandaz Home Parquet Swisscenter Bureau d'Ingénieur Frosio Anny Carrosserie Winiger Frères ACD Motorsport.ch ACS Vaud Garage Sportec Anny l'Auberge Communale Spneus Fredesign Communication Visuelle STRATOS

Anneau du Rhin 29.02.2020

20ème Anneau du Rhin ! Un anniversaire qui se fête normalement, mais malheureusement il en a été tout autre. Nous ne reviendrons pas sur les semaines précédant notre première activité circuit de la saison, qui furent très épuisantes pour notre président…

Tout devait bien commencer pourtant, avec le briefing dès 8h15, et surtout l’arrivée la veille de Didier afin de préparer au mieux l’accueil des participants, bien que peu nombreux cette année. Mais, déjà, souci au niveau du beamer, et aux ¾ du briefing, voilà qu’apparait la fameuse télécommande manquante… ça bouillonnait un peu à vrai dire ! Tout ceci tombait à pic en fait, avec l’arrivée au dernier point de ce briefing : WARNING ! Une petite remise en question de toutes et tous sur le futur de notre activité commune qu’est le sport automobile et le pilotage sur circuit.

C’est aux alentours de 09h10 que les premiers pilotes ont donc pu prendre la piste sous un soleil de plus en plus présent. Les prévisions météo n’étaient guère de notre côté pourtant, mais cette matinée allait se dérouler dans de magnifiques conditions, avec un beau temps et surtout des températures agréables. Une solution a été trouvée pour une session « papa-enfant » lors de la pause de midi, pour le plus grand bonheur des parents et des futurs pilotes en culottes courtes.

Puis vint la pause de midi, avec la traditionnelle fondue pour les membres du Team et les accompagnants; un succès, avec 20 personnes inscrites. Mais pas le temps "d’niaiser", c’est qu’il a fallu aller vite, la pause de midi n’étant que d'une heure à l’Anneau du Rhin !

Le ciel s’étant chargé finalement, il n’a par contre aucunement freiné l’appétit des pilotes et de leur monture avant l’arrivée de la pluie vers 15h30-16h00. D’ailleurs, quelques-uns en ont profité pour parfaire leur pilotage sur cette piste grasse, humide et parfois piégeuse… mais aussi se faire très plaisir.

Comme à chaque fois, le drapeau à damier a sonné le glas de notre journée, avec le moment de charger nos bolides, et d’y remettre leurs chaussures de ville. Une journée qui s’est déroulée dans une très bonne ambiance malgré les quelques pépins mécaniques que certains ont rencontrés. A ceux-ci, nous leur donnons rendez-vous au circuit du Laquais le 30 mai prochain pour la revanche !

JP