Domaine Gourmandaz Home Parquet Swisscenter Bureau d'Ingénieur Frosio Anny Carrosserie Winiger Frères ACD Motorsport.ch Garage Sportec STRATOS Spneus Karting Payerne GT2iSuisse ACS Vaud

Conférence sur la compétition automobile – 18.11.2021

Nous voici ce jeudi 18 novembre pour la dernière conférence de cette série et de l’année… Déjà… Cette conférence nous est présentée par Didier, président du Team, et Claude-Alain Cornuz, pilote émérite en rallye et slalom avec plus de 25ans de licence Nationale et Internationale. Cette conférence a somme toute réuni 7 personnes. Le public cible est peut-être plus restreint compte tenu qu’il regroupe plus particulièrement les intéressé(e)s à la « compétition » plutôt que la grande famille du sport automobile en général, incluant les journées sur circuit.

Cette conférence débute donc avec la présentation des thèmes abordés lors de cette soirée, et ils sont nombreux dans le domaine de la compétition : les différentes disciplines, les licences, les catégories, la sécurité des pilotes et des voitures, budget et assurances. Tous ces sujets à passer en revue en seulement 45-50 minutes ! Un challenge ! Et nous apprendront donc que la licence est liée à l’expérience du pilotage en course et à la préparation du véhicule, la boucle est en quelque sorte bouclée dans ce cycle de conférence. Nous commençons avec les différentes disciplines automobiles pratiquées en Suisse : le slalom, la course de côte et le rallye. Puis nous passons aux licences et leur obtention. Heureusement les nombreuses diapositives affichées associées aux explications permettent de comprendre facilement, l’administratif parfois n’est pas très simple. A ces licences y sont forcément associées les véhicules qu’il nous est possible de piloter. A cette préparation plus ou moins poussée suivant les catégories entre en ligne de compte le niveau de sécurité de l’équipement du pilote ainsi que de son véhicule, un véhicule LOC1 très proche de la série dont les performances sont aussi de série, aucun équipement supplémentaire, autre qu’un casque et une combinaison même caduc d’homologation, n’est nécessaire. Et c’est là que le côté financier entre en jeu, avec un véhicule proche de la série et un équipement restreint le coût est largement maîtrisé. Plus nous monterons en gamme, plus tous ces paramètres impliqueront de préparation et d’équipement et de budget.

Soirée donc très enrichissante et très bien documentée, avec de nombreuses diapositives, pour partir du bon pied dans le sport automobile, éviter les pièges et ne pas commettre les erreurs que d’autres ont pu faire avant nous. Vivement 2022 que tout reprenne et mettre tout cela en pratique !

JP