Domaine Gourmandaz Home Parquet Swisscenter Bureau d'Ingénieur Frosio Anny Carrosserie Winiger Frères Garage Sportec Anny l'Auberge Communale Spneus ACD Motosport ACS STRATOS

Vaison Piste – Torcy 24.08.2019

C’est un peu le cœur serré que nous arrivons à Torcy, sur le site de Vaison Sport, préparateur et constructeur de voitures de course et de cascades. Mais oublions un peu le côté financier et tentons de nous faire plaisir et de profiter au maximum de cette journée magnifiquement ensoleillée.

Top départ à 8h25 pour le briefing obligatoire dispensé par notre président Did, toutes les règles de sécurité mais aussi de précieux conseils y sont évoqués. C’est à 9h00 pile que nous pouvons prendre la piste. Cette année le passage au sonomètre se fait de façon dynamique et non plus en statique comme auparavant. Et malheureusement le Proto Funyo du « Damier » émet quelques décibels de trop… les responsables sont intraitables : il faut trouver une solution. De belles autos ont fait le déplacement, comme la magnifique et redoutable Lotus Exige Sport 350 de Mario. Puissante, coupleuse, agile, efficace et par-dessus le marché : très belle et rudement bien emmenée par son pilote et propriétaire, un régal pour les yeux et les oreilles !

Pause de midi bien méritée, et c’est accoudé au bar du snack que nous retrouvons la majorité des participants. Une super formule, peu chère en plus, proposant un vaste choix de pizzas, saucisses et burger-frites, servi par les mécanos-commissos-cuistos. Le genre de personnages que tu invites avec plaisir pour une assistance en course ! Il ne faut pas traîner non plus car l’heure approche ! L’heure d’une petite visite des ateliers qui nous réserve chaque année de nouvelles et bien belles surprises. Et nous n’avons évidemment pas été déçu. Ce n’est pas donné à tout le monde de découvrir les entrailles ou de s’assoir dans une Peugeot 206WRC usine, d’admirer une vraie Ford RS2000 ou une Peugeot 307WRC décapoté. Cette petite escapade nous aura également permis d’accélérer la digestion… ou donné l’envie d’une bonne sieste aux fêtards de la veille.

14h00 tapante, il est l’heure de rouvrir l’accès à la piste. La chaleur commence à se faire pesante, pour les pilotes mais aussi la mécanique. Le système de freinage devient moins endurant pour certaines voitures alors que les capacités physiques des pilotes s’amenuisent dans l’étouffante chaleur des habitacles surchauffés par ce soleil de plomb, c’est là qu’on voit qu’on n’a plus 20 ans… La journée touche à sa fin et cela se ressent pour certains, une petite erreur pendant le chargement et c’est un pare-chocs qui en pâtit, ou une mécanique récalcitrante à ce dernier effort de la journée : grimper sur ces 2 rampes qui nous ramènent au fond du garage. Adieu Vaison Piste !

JP